ATELIER SIGNE PARENTS-BÉBÉ

6 ateliers pour s'amuser et apprendre les signes du quotidien de bébé.

 

Convaincue des bienfaits de ce bel outils, je vous attends avec plaisir aux ateliers que j'anime ! C'est un temps de plaisir partagé avec votre bébé et un véritable moment de jeux.

Formée par l'association Bébé Fais-Moi Signe, c'est ainsi que j'aborde l'apprentissage de la langue des signes en ateliers avec les parents et les bébés.

Ne sont pas en restent les comptines et les lectures qui permettent d'enrichir le vocabulaire.

Le plus important demeure d'avoir du plaisir à communiquer sans se mettre trop de pression... ou en mettre sur celles de son enfant !

Age du bébé : de la naissance à l’enfant d’âge préverbal (avant 3 ans), ou pour enfant à besoins particuliers, sans limite d’âge.

Tarif : 125€

signes1.jpg

Les bienfaits de signer avec Bébé

zz.jpg

Le langage des signes permet d’améliorer les interactions entre les parents et leur bébé à un âge où celui-ci a du mal à exprimer ce qu’il ressent et ce qu’il pense.

En utilisant la langue des signes, votre petit peut facilement vous dire qu’il a faim, qu’il a sommeil, qu’il faut lui changer la couche ou qu’il a eu peur de quelque chose que vous n’avez pas remarqué et n’a alors plus besoin de recourir aux pleurs (ou aux cris !). 

 

Entre vous, la communication est facilitée, vous comprenez mieux votre bébé. En se faisant comprendre plus facilement grâce à la langue des signes, vous êtes en mesure de mieux répondre aux besoins de votre bébé et à son bien-être. Cela permet aussi de renforcer vos liens. 

 

En s’exprimant avec les signes, votre tout-petit se fait comprendre plus rapidement et il se sent plus écouté, plus en confiance aussi. Il est moins frustré de faire passer un message et d’être incompris, d’où également une diminution des colères.

Vous l’avez bien compris, cette communication par les signes est donc un outil relationnel, une transition vers le langage oral, l’adulte doit associer le signe à un mot ! Cela enrichit le dialogue et ouvre une fenêtre sur le monde du petit enfant, car on se met à sa hauteur, cela force à se regarder et à s’écouter.

UN PEU D'HISTOIRE : SIGNER POUR COMMUNIQUER AUTREMENT

Au 18ème siècle, l’abbé de l’Epée est le premier entendant connu à s’intéresser aux modes de communication des « sourds-muets ». Il observe des jumelles sourdes communiquer entre elles par gestes ; il découvre l’existence d’une langue des signes.

1880 : le congrès de Milan interdit la langue des sourds en classe au profit seul de l’oralité. La langue des signes s’appauvrit cruellement.

Les années 90 marquent le début de la médiatisation de la langue des signes française (LSF).

En 2005, la LSF est reconnue comme «langue à part entière».

Saviez-vous qu’il n’y a pas de langue des signes universelle ? Chaque pays a la sienne propre.

xx.jpg